Catégories
Alcool

MyDéfi alcool, ce n’est qu’un début, continuons d’être plus fort et plus nombreux !

Nous sommes arrivés au 15 janvier, soit à mi-parcours du défi que nous relevons contre les consommations excessives d’alcool. Pour certains, tout cela pourrait sembler bien modeste face au problème majeur du mésusage d’alcool dans notre pays. 

En fait, il y a de quoi être satisfait car cette démarche nationale et collective commence à s’imposer, année après année, comme une tradition incontournable du premier mois de l’année.

De plus, ces deux premières semaines ont été vraiment très positives à de nombreux points de vue.

Tout d’abord, il y a eu une grande mobilisation de nombreux groupes participants et acteurs de soin. Surtout, les médias ont joué le jeu en relayant des actions, en interviewant des personnes impliquées et en faisant la promotion de cet effort collectif. 

Par ailleurs, beaucoup de consommateurs excessifs qui ont modifié leur consommation ont fait part de leur expérience dans des groupes de discussions et dans des réseaux sociaux. Ces partages d’expériences sont très enrichissants pour ceux qui souhaitent avancer, mais qui ne se sont pas encore lancés.

Ces personnes peuvent découvrir, par exemple, que la baisse de la consommation s’accompagne d’une amélioration de la tension artérielle : « depuis que je consomme moins, j’ai pu réduire mon traitement contre l’HTA » ; « moi, mes chiffres tensionnels se sont normalisés après quelques semaines d’abstinence. »

Enfin, et c’est encore plus important, ces personnes qui sont parvenues à diminuer, voire à stopper leur consommation d’alcool, expliquent souvent comment elles ont fait, quelles sont les techniques qu’elles ont utilisées, quelles nouvelles stratégies de « combat » elles ont adoptées. 

A tous ceux qui ont commencé leur démarche : bravo. A ceux qui ont partagé leur expérience et donner des conseils : bravo et merci. Surtout, continuer votre démarche et capitaliser les bénéfices acquis pour améliorer votre qualité de vie. En clair, continuez !

Quant à ceux qui souhaitent se lancer et qui sont encore hésitants, soyez convaincus que c’est le moment d’y aller. Commencez par déterminez vos objectifs : abstinence totale pendant les 2 semaines qui restent ou bien diminution de consommation. Dans ce dernier cas, imaginez une diminution de consommation progressive, en commençant à votre rythme. Ne vous infligez pas un objectif trop difficile qui vous mettrait en difficulté.

Le plus important est déjà d’initier la démarche. Pour vous aider, allez voir ce qu’ont fait d’autres consommateurs et sachez qu’au départ, ils n’étaient pas plus sûr que vous de pouvoir y arriver.  

Pour conclure voici le conseil du jour : inspirez-vous de ce qui fonctionne et surtout ayez confiance en vous. Nous avons tous beaucoup plus de ressources que ce que nous l’imaginons. 

Commentaires et conseils provenants de groupes d’entraide surFacebook

Pour vous donner de l’envie et de la détermination de vous engager dans la sobriété, voici quelques commentaires Facebook de groupe d’entraide

Groupe Facebook Janvier sobre 2021

« J 10 ! Un état de sérénité et de goût de la vie que j ‘avais oublié. Comme c’est agréable !

J 4, découragée  , déprimée  et souffrant physiquement,  j ‘avais lancé un appel au secours. Le groupe bienveillant et solidaire m’avait répondu. Grâce à vous j’ai tenu le coup  j’ai franchi une 1er étape. Merci. 

Je témoigne pour encourager  à mon tour ceux qui sont dans la phase douloureuse. »

« Adopter des stratégies et des remparts pour ne pas boire d’alcool est capital !! Pour ne pas être tenté et c’est parfois difficile….

Pour ma part j’ai déjà un rdv avec le Médecin addictologue début janvier juste pour faire le point et peut-être faire une prise de sang de contrôle de plusieurs facteurs.

Merci. »

Commentaires Facebook de groupe d’entraide pendant les fêtes

« Pour moi cette année, je serai seule. Le 24 et 25 décembre seront des jours comme les autres, je me protège et protège les autres. Je suis malade alcoolique abstinente. »

« À Noël en famille je m’occupe de l’entrée et de toutes les boissons sans alcool et du fromage.

Prendre les boissons sans alcool à mon goût va me permettre de ne pas être tenté et de toujours remplir mon verre de bonne boisson !!

Merci encore de vos précieux conseils.

« Une des bonnes questions à se poser pendant cette période est d’où est ce que je viens et ou je désire aller.

J’ai mon abstinence qui a été le fruit d’un cheminement, d’une décision et d’un parcours souvent compliqué. J’ai retrouvé une vie sociale et une santé hors du produit. Vais-je mettre tout cela dans la poubelle et repartir à la case départ ? Souvent ce coup dans le rétroviseur suffit. La période de fêtes c’est suivre aussi les recommandations simples énoncées par Laure Perney dans son article, ne pas oublier que nous avons toujours le choix de dire NON et que si cela ne suffit pas, le soin est la bonne solution si on fait un faux pas. L’appel à l’ami en cas de doute, ou au groupe. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s